Activité flash : l’apprentissage des mots

…En classe comme ailleurs, rien ne démobilise plus que l’échec.

 

Je l’ai souvent observé : ça commence, en général, par une simple maladresse, un pot de peinture renversé, une réponse qui part trop vite, une confusion stupide entre deux exercices ou deux mots. L’élève trébuche, regarde autour de lui : il voudrait pouvoir disparaitre, revenir en arrière, effacer l’irréversible. Il cherche à éviter le fou rire de ses camarades, à échapper au regard désapprobateur du maitre…Il suffit alors de presque rien pour éloigner le spectre de l’échec et restaurer la confiance : que le professeur rectifie sans condamner, qu’il entende l’erreur sans dénoncer la faute, qu’il laisse entrevoir qu’un progrès est possible. Car on doit pouvoir se tromper à l’école sans risquer d’être humilié ou exclu. L’école est faite pour ça : pour qu’on y apprenne à rectifier ses erreurs…et qu’on se trompe moins au dehors.

Je m’arrête là avec cette citation de Philippe Mérieu dans son livre Le plaisir d’apprendre que je vous conseille vivement de lire. La lecture est facile et passionnante. Pile ce que je cherche à faire au quotidien : donner envie à mes élèves d’apprendre et de progresser.

Pourtant, ce passage m’a particulièrement marquée : moi aussi j’ai levé les yeux au ciel ou soufflé car mes 4/5 récalcitrants n’apprenaient pas leurs mots. Oui, ça m’a agacée et lire ça m’a fait voir le problème à l’envers. Pourquoi ces enfants n’apprennent pas leurs mots? Certainement parce qu’à la maison ils ne sont pas capables de se prendre en charge pour le faire et que personne ne les accompagne. Pourtant, ils connaissent la méthodologie car ils sont capables de me l’expliquer, et les ateliers des mots une fois par semaine ne sont pas suffisants pour que l’apprentissage soit efficace.

2 mois après la rentrée, je dois me remettre en cause : si certains enfants n’apprennent pas leurs mots c’est à moi de les y aider et de leur donner l’occasion de le faire à l’école. Certains me diront que les parents doivent prendre leurs responsabilités, oui sûrement ! Mais l’enfant doit- il assumer le désengagement de ses parents ( qui est d’ailleurs parfois seulement subi de part les horaires de travail qui rendent difficile le suivi de leurs enfants ) ?

Bref, à partir de la semaine prochaine, j’instaure l’activité flash !

Le principe est simple : je collerai le macaron au tableau et mettrai le minuteur en place sur 5 minutes. 5 minutes tous les jours pour que TOUS aient la possibilité d’apprendre les mots en classe.

Voici les activités possibles à mettre en place :

  • Copie des mots sur l’ardoise.
  • Copier un mot au tableau, l’effacer et essayer de l’écrire sans erreurs.
  • Mélanger les lettres du mots.
  • Utiliser les cartes-consigne.
  • Les mettre par deux pour se dicter des mots.
  • Fermer les yeux et voir le mot apparaitre quand il est dicté par l’enseignant ou un camarade.
  • L’écrire dans les airs.
  • Écrire les lettres dans le dot d’un camarade pour lui faire deviner le mot.

Voici quelques exemples qui rempliront largement les 5 minutes quotidiennes. Si vous avez d’autres idées, n’hésitez pas à les partager en commentaires.

Mon but : voir si dans quelques semaines, tous mes élèves seront capables d’être en situation de réussite en dictée de mots. Leur montrer que c’est possible, qu’ils en sont capables et que c’est gratifiant d’y arriver. Et à plus long terme, les rendre autonomes dans leurs apprentissages quand ils seront au cycle 3 même si personne n’est là pour les aider.

activite-flash

bouton-dl

Ce macaron pourra surement être utilisé pour d’autres activités : l’apprentissage des tables etc…

J’espère que cet article vous aura plu et que vous l’aurez lu dans son intégralité ! J’espère aussi vous avoir donné envie de lire ce livre qui m’apporte beaucoup et me donne un nouvel élan !

On se retrouve dans les commentaires pour ceux qui ont envie d’échanger sur le sujet. J’aimerais connaitre vos avis sur le thème du plaisir d’apprendre, sur ce que vous avez pensé de ce court passage du livre et pourquoi pas sur le livre si vous l’avez lu !

Philippe Mérieu, le plaisir d’apprendre :

Mes listes de mots : ici

Mes cartes consigne : ici

 

18 thoughts on “Activité flash : l’apprentissage des mots

  1. Steguirou

    Supers idées comme d’habitude ! Je ne connais pas le livre mais tu as piqué ma curiosité. Je comptais justement remettre en place les ateliers de mots avec tes cartes consignes. Tu as raison, 5 minutes par jour c’est jouable! Je commence des demain et espère voir leur enthousiasme de développer, et leurs dictées progresser!!! Ma collègue fait avec des ce2 des leçons interactives / manipulables et elle est enchantée du resultat. Elle me dit que c’est la première fois qu’elle est sûre que les élèves apprennent leurs leçons! (J’ai essayé de m’y mettre mais en double niveau, je n’avais jamais le temps de construire les leçons avec eux!)

  2. Emilie

    Merci pour ces belles idées, qui permettent de varier un peu nos méthodes !
    Chez nous on commence en classe par les copier sur ardoise en regardant le modèle, puis on retourne l’ardoise et on récris en essayant de ne pas regarder. Les mots de la dictée sont affichés toute la semaine et lorsqu’ils ont fini un travail, ils peuvent s’entraîner à les recopier dans leur cahier de brouillon.

    • missbubble

      Malheureusement ceux qui ont besoin d’être accompagnés on rarement fini un travail avant les autres…

  3. Emilie

    On récrit désolée !!!!

  4. Amandine

    Coucou super maitresse,
    Pour ma part, j’écris le mercredi les nouveaux mots de la dictée (qui sera faîte le mardi suivant). Dès qu’ils ont fini de copier les devoirs le matin, ils écrivent les mots de la dictée sur leur ardoise (pendant que je vérifie les mots dans le cahier de liaison). Dès qu’ils ont un moment de libre, ils peuvent de nouveau les écrire s’ils le souhaitent. Comme les mots sont toujours au tableau (sauf pendant la dictée quotidienne où je les cache du fait de fermer le tableau), les élèves peuvent les mémoriser tout au long de la journée. Pour information, j’ai un cours double CP-CE1, mes élèves sont d’un bon niveau, pas de souci de devoirs non faits cette année.
    En tout cas, je trouve que ton approche touche davantage toutes les formes de mémorisation, tu devrais vite voir tes élèves progresser!

    • missbubble

      J’ai aussi de bon élèves avec un bon suivi à la maison sauf pour 3/4 et c’est pour eux que je le fais ! Bonne idée de les laisser au tableau pour l’imprégnation mais par contre, je vais garder les 5 minutes dans l’edt car ce sont des élèves en difficulté qui ont rarement de temps libres et que je préfères qu’ils utilisent pour souffler vraiment ! 😉

  5. IsaT2930

    Merci de cet article que j’ai lu en entier en effet car confrontée au même problème cette année : trop d’enfants qui ne connaissent même pas l’existence de la liste de mots dont on parle toutes les semaines depuis début septembre!! Je vais tenter l’activité flash ! Merci pour les nouvelles idées auxquelles je n’avais pas pensées!

    • missbubble

      J’espère que ça aidera nos petits élèves ! 😉

  6. tu trouveras un doc très bien fait « comment m’aider à apprendre l’orthographe des mots sur le blog  » outilsdemalinous »

    si ça peut t’aider !!!!

    • missbubble

      J’ai aussi ce genre d’outil mais hélas ça n’aide que les élèves qui sont autonomes ou qui sont aidés à la maison. 😉

  7. Laetitia

    Bonjour… Une collègue m’a fait découvrir l’an dernier les travaux d’Ouzoulias et sa « dictée sans erreur »…. Une piste peut-être ? (ça a super bien marché l’an dernier dans la classe de CE1 de cette collègue). Bon courage en tout cas et merci pour tout ce que tu partages !!

    • missbubble

      Je l’utilise lors de mes dictées quotidiennes ! 😉

  8. jfkamj

    Trop top, cette idée !!
    J’adopte ! Merci du partage.

  9. Helene

    Merci pour cette idée.
    Comme activité « flash », pour une sortie « échelonnée » et éviter la levée en « troupeau », pour sortir en récré, je pose une question (la même à tous) du style « qu’est-ce qu’un nom ? », « qu’est-ce qu’il faut pour faire une phrase ? »(… sur une notion que l’on vient juste de voir ou en révision) et ils doivent chacun réciter la phrase réponse pour pouvoir sortir. Je commence par ceux « qui savent », comme ça les autres entendent plusieurs fois la bonne réponse et sont fiers de savoir la donner à leur tour. Et au moment de copier les devoirs « mais on la sait déjà la leçon maîtresse ! » 😉
    Je regarde la suite des commentaires pour d’autres idées…

  10. Riaule

    Je fais ce type d’activité et cela marche. Je te conseille de rajouter l’épellation des mots à l’endroit et à l’envers (qui oblige la visualisation du mot… ).

  11. valérie cherfils

    super idée!! et encore un livre a ajouté à ma shopping list!! 🙂
    moi aussi je m’y attelle dès demain!!
    bonne semaine !!

  12. L’apprentissage des mots doit se faire en classe, je suis tout à fait d’accord.
    L’année dernière j’avais mis en place dans ma classe de CE2-CM1 (très petit niveau, REP+) 4 ateliers sur 4 matinées et dictée le vendredi. J’avais 4 groupes de couleurs donc chaque groupe passait sur les 4 ateliers sur la semaine. Les 4 ateliers étaient :
    – écrire ses mots en arc en ciel sur une feuille A5 blanche (changer de couleurs à chaque lettre),
    – écrire ses mots sur l’ordi (salle info à côté de la classe… pratique),
    – à 2 avec un mot chacun son tour : écrire les mots avec des lettres mobiles (la liste à distance pour mémoriser en allant chercher ses lettres), le/la camarade vérifie avec la liste
    – inventer des phrases contenant les mots de la liste et les écrire sur le cahier du jour.
    Ca prenait 15 minutes (chrono avec mon minuteur !) chaque matin, c’était très ritualisé et du coup ça marchait très bien, les élèves aimaient bien et savaient ce qu’ils avaient à faire. Je supervisais surtout ceux qui écrivaient les phrases pour les corriger immédiatement mais je naviguais entre la salle info, la classe et l’autre salle où ils faisaient l’atelier des lettres mobiles. J’ai vu une nette amélioration dans les dictées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *